Android Kit Kat disposerait d’une alternative à la Dalvik Virtual Machine ?

C’est la question que l’on se pose dans la communauté Google+ Android Development : quel est ce mystérieux runtime nommé ART ?

ART

Android, pour ne pas dépendre des processeurs des téléphones, repose sur l’utilisation d’une machine virtuelle qui s’appelle la Dalvik et qui exécute du bytecode DEX, lui-même issus d’un code en Java.

La machine virtuelle Dalvik, bien que beaucoup plus rapide que la machine virtuelle Java classique peut être optimisée. C’est d’ailleurs le métier d’une entreprise basée en Bretagne : Flexycore. Souvenez-vous, en 2010, nous en faisions l’entrevue, en 2013, Google les achetait.

Le rachat a eu lieu il y a très peu de temps mais il est possible que nous en voyons déjà les premiers effets.

En effet, dans l’émulateur d’Android 4.4, parmi les options développeurs, un choix permet de choisir Dalvik ou ART (Android RunTime ?). Un coup d’œil parmi les sources d’Android spécifiques à “ART” permet de voir que la machine virtuelle ART fonctionne avec des fichiers OAT. Ces fichiers semblent être des fichiers DEX classiques avec des metadonnées supplémentaires mais un examen plus approfondi des sources permettra d’en savoir plus.

art

Quoiqu’il en soit, la nouvelle machine virtuelle semble beaucoup plus efficace que la Dalvik. Un lecteur de XDA a fait quelques tests sur l’émulateur et a rassemblé les données dans un Google Doc.

édit : un lecteur nous signale aimablement que le nouveau RunTine a dorénavant sa page dans la doc d’AOSP : http://source.android.com/devices/tech/dalvik/art.html

» Source de l’article

Téléchargez et installez le nouveau Hangouts v.2 avec l’intégration des SMS, et beaucoup plus !

Alors que mardi Google a organisé un événement Google+, et aussi étrange que cela puisse paraître la firme de Mountain View n’a pas tenu un événement lié à Android, durant lequel Vic Gundotra et son équipe ont détaillé certains des changements concernant l’application Hangouts. Cependant, alors que jusqu’ici nous avions eu que des captures d’écrans de l’application, voici que l’on va en savoir un peu plus sur Hangouts puisque nous avons maintenant l’APK !

Alors que ce matin je vous présentais quelques APK permettant de disposer du lanceur d’applications arrivant avec Android 4.4, voici que désormais vous allez être en mesure d’installer la nouvelle application de messagerie de l’OS sur votre dispositif Nexus.

Cette nouvelle version de Hangouts comprend l’intégration des SMS, la possibilité d’envoyer des GIF animés, plus d’outils, et plus encore. Mais, la grande chose ici est bien l’intégration des SMS, merci Google !

Téléchargez et installez le nouveau Hangouts v.2 avec l'intégration des SMS, et beaucoup plus !

Habituellement, Google va mettre à jour son application dans un futur déploiement. Mais avec celle-ci, ils n’ont même pas eu le temps de déployer l’app que vous pouvez déjà l’avoir chez vous. Alors qu’elle n’est pas prévue d’arriver avant une semaine ou deux, l’application Hangouts est d’ores et déjà disponible sur le Nexus 5, ce qui signifie que des petits malins ont pu l’extraire. Ainsi, grâce aux gens de Android Police, nous avons la possibilité de télécharger l’APK.

Vous l’installez comme n’importe quel autre APK. Il suffit de télécharger l’APK, le transférer sur votre téléphone ou votre tablette. Assurez-vous que l’option « Sources inconnues » soit cochée dans les paramètres de sécurité, puis cliquez sur l’APK, et assurez-vous que l’installation soit un succès. L’application va s’installer sur votre ancienne version de Hangouts. C’est aussi simple que cela !

Voici quelques captures de l’application :

Installation de Hangouts v2.0
Hangouts permet maintenant d'envoyer des SMS
Liste des SMS et des Hangouts
Liste des SMS et des Hangouts
Désormais vous pourrez lire et envoyer les SMS depuis Hangouts
Paramètres de votre humeur
Nouveau Hangout
Paramètres des notifications
Paramètres des SMS
Démarrer un Hangout

Allez-vous faire de Hangouts votre application par défaut ?

flattr this!

» Voir la source de l´article : Téléchargez et installez le nouveau Hangouts v.2 avec l’intégration des SMS, et beaucoup plus !

Google Experience : Découvrez le nouveau Launcher d’Android 4.4 KitKat

Aperçu mi-octobre dans une rumeur, voici la preuve que le lanceur d’applications de Google a bel et bien été mis à niveau vers Google Experience.

android-captures-écran-screenshots-google-experience-sur-motorola-moto-x-01

Grâce à ces nouvelles captures d’écran, on constate que le mariage entre Google Experience 0.9.6 (version visible dans les paramètres) et Google Now (Google Search) est officiel avec l’intégration d’une nouvelle fonctionnalité qui permet de déclencher la recherche Google par la parole en citant les mots suivants : “Ok Google”.

Bien que l’appui long sur un emplacement vide permettait déjà de gérer les fonds d’écran facilement, vous serez peut-être ravis d’apprendre que l’option d’ajout de widgets fait son grand retour sur le bureau et a été grandement améliorée pour l’occasion, sans oublier la troisième option qui offre un accès simplifié aux paramètres du terminal.

Outre ces changements, voici d’autres fonctionnalités de Google Experience :

  • Les pages sont infinies et s’ajoutent automatiquement dès qu’elles ont besoin d’un nouvel espace
  • Les dossiers peuvent accueillir un plus grand nombre d’icônes (logiquement infinis)
  • Google Now s’intègre totalement à Google Experience avec une nouvelle fenêtre dédiée (en tirant le tiroir de gauche)
  • Intégration d’un nouvel onglet dédié à la recherche (tout à gauche) où l’on peut aussi ajouter des rappels rapides

Lien Youtube

Depuis votre terminal, voici la procédure d’installation à suivre :

  • activez l’option sources inconnues pour installer des applications manuellement
    (rendez-vous dans Paramètres > Sécurité > Administration du périphérique)
  • téléchargez et installez le fichier apk PreBuiltGmsCore (Google Play Services 4.0)
  • téléchargez et installez le fichier apk Velvet (Google Search)
  • téléchargez et installez le fichier apk GoogleHome (Google Launcher)
  • après cela, redémarrez votre terminal avant de lancer Google Experience

Note : Si vous rencontrez des problèmes avec Google Search, le changement de langue de la voix dans Now pourrait régler le problème après quelques redémarrage. A moins d’avoir le root, mes nombreuses tentatives sur le Xperia SP n’ont rien donné.

Si vous possédez les droits root, vous pouvez tenter de :

  • téléchargez le fichier : libgoogle_recognizer_jni_l.so
  • décompressez le fichier .so et transférez ce dernier à la racine de votre carte SD (ou mémoire de votre terminal)
  • téléchargez un gestionnaire de fichiers compatible root (exemple : Root Browser, Root Explorer, etc)
  • depuis Root Browser, déplacez le fichier dans le dossier /system/lib (pensez à faire une sauvegarde de l’original)
  • après un rédémarrage, logiquement, le problème devrait être résolu et Google Experience fonctionnel

Selon plusieurs rumeurs, Google Experience pourrait sortir très prochainement sur le Play Store.

Une autre solution pour l’installer ? N’hésitez pas à en discuter dans les commentaires.

Phandroid

» Source de l’article

Comment désactiver les aperçus des photos agrandies de Twitter … sur votre téléphone

Si vous êtes connecté à Twitter, vous avez sans doute remarqué que les photos prennent beaucoup plus de place dans le flux qu’auparavant. Twitter a en effet déployé une nouvelle fonctionnalité qui se permet de redimensionné et d’afficher en plein écran du contenu en provenance du réseau social de microblogging, mais également pour les vidéos provenant directement de Vine, et ce pour une variété de raisons qui sont essentiellement liées au fait de gagner de l’argent. Malheureusement, si certains apprécieront, d’autres en revanches pourraient détester du fait que maintenant ça prend une quantité considérable d’espace.

Et, le moins que l’on puisse dire c’est que cette nouvelle fonctionnalité ne fait pas l’unanimité : les photos prennent trop de place, le flux prend beaucoup plus de temps à défiler, et généralement les utilisateurs ne veulent pas forcément voir chaque image téléversée sur le réseau en plein écran, et encore moins une vidéo postée sur Vine, qui dans la plupart des cas est sans intérêt.

Et bien, vous avez de la chance – ou la moitié d’entre-vous ont de la chance. Pour ce qui est de la version Web, vous êtes coincé, puisqu’il est à l’heure actuelle impossible de s’en débarrasser, mais il y a une solution très simple pour l’application mobile. Les utilisateurs d’Android et iOS qui ont mis à jour Twitter ont eu le malheur de voir leur flux ressembler à Facebook avec des images dans tous les sens.
Mais, si vous souhaitez revenir en arrière et avoir un comportement standard, c’est-à-dire comme avant, il vous suffit de vous rendre dans les paramètres (cliquez sur « Moi », puis sur l’icône d’engrenage), et sous la rubrique « Général », vous pouvez décocher « Aperçus d’images ».

Par défaut dans la nouvelle application Twitter vous allez voir les images des tweets

Désactiver la visualisation des images

Maintenant, si vous n’avez pas mis à jour votre application et ne que vous ne vous sentez pas particulièrement motivé pour, ne le faites pas ! Vous ne louperez rien.

C’est tout, maintenant vous pouvez regarder Twitter – au moins, sur votre téléphone – dans une paix relative. Cependant, sachez que la désactivation de cette option désactive tous les aperçus, ne soyez donc pas surpris si votre flux devient beaucoup textuel.

flattr this!

» Voir la source de l´article : Comment désactiver les aperçus des photos agrandies de Twitter … sur votre téléphone

Hangouts 2.0 : l’APK est disponible

Google a réalisé une conférence sur Google Hangouts un peu plus tôt dans la semaine pour annoncer le nouveau Hangouts et son support des SMS et MMS. L’application sous forme d’APK vient d’apparaître sur Internet.

Capture d’écran 2013-11-01 à 10.03.02

Hangouts est désormais une alternative crédible et concrète de WhatsApp ou Facebook Messenger qui vous permettent de gérer en une seule conversation vos SMS et votre messagerie instantanée.

Attention, l’application ne fonctionne pas sur tous les appareils, certains appareils rencontreront des erreurs et d’autres des ralentissements, néanmoins de nombreux utilisateurs ont remonté de bons retours sur la plupart des appareils Android.

L’installation des APK n’est pas anecdotique et nécessite de réaliser quelques manipulations sur son téléphone. La première étape est de se rendre dans les paramètres et dans le sous-menu Sécurité, et de cocher la case “Sources inconnues”.

La deuxième est de télécharger l’APK (en dessous) et de ne pas hésiter à installer un explorateur de fichiers depuis le Google Play, afin de gérer ses téléchargements (et ses fichiers).

Téléchargement :

» Source de l’article

10 alternatives à iGoogle afin de combler le vide de votre tableau de bord sur votre navigateur

Plus de huit ans à avoir organisé de manière importante votre contenu sur le Web dans une page bien rangée, iGoogle vient aujourd’hui de mettre fin à ses jours pour toujours. En effet, comme Wave, Reader et Buzz au préalable, iGoogle vient exploser au mauvais moment, laissant des fragments de votre vie éparpillés partout sur la toile ! Ainsi, si aujourd’hui vous vous rendez sur google.fr/ig vous serez automatiquement redirigé sur la page d’accueil du géant de la recherche, mais sans vos « gadgets ».

Quelle va être la réaction de vos yeux au réveil lorsque vous allez allumer votre ordinateur ce matin ? D’autant plus un 1er novembre, une sacrée coïncidence… Comment allez-vous voir vos e-mails, la météo et vos news sans avoir à ouvrir trois onglets du navigateur ? Qu’est-ce qui va vous distraire avec de jolies images de coins les plus reculés du monde, que vous ne pourrez jamais visiter ?

S’il s’avère que iGoogle était loin d’être le premier tableau de bord Web personnalisé, et loin d’être le dernier, j’ai testé quelques-unes des options les plus populaires pour savoir qui offre le meilleur canot de sauvetage en tant pour affronter les vagues de iGoogle.

igHome

igHome

Cet imposteur de iGoogle, igHome, est le meilleur pari pour les passionnés qui cherchent à réduire l’apprentissage de quelque chose de nouveau. Tout comme iGoogle, vous allez retrouver plein de liens vers les services Google en haut. Mais ce n’est pas parfait. Avec beaucoup de ces « gadgets » vous allez remplir votre page, bricolant sur la façon de les placer, et ne fonctionnant pas aussi bien – ou aussi bon – comme les équivalents de iGoogle. Le gadget de Weather.com, par exemple, vous donne seulement une prévision d’une journée avec une tonne d’espace perdu. Même le gadget Gmail a du mal à fonctionner.

MyYahoo

MyYahoo

Les gadgets translucides et les couleurs douces et pastel du background, le concurrent de iGoogle par Yahoo nommé MyYahoo, pourrait vous faire croire que vous avez quitté entièrement le bureau et entré dans iOS 7 – qui est en fait l’option la plus jolie sur cette liste, en ce qui me concerne. Malheureusement, cet esthétique étroitement contrôlé semble aussi disposer de moins d’applications.
Yahoo a également fait une tentative pour convertir les réfugiés de Google vers tous les services de Yahoo, et pas seulement les accueillir pour une page d’accueil personnalisée. Vos meilleurs liens à tous les services Yahoo (comme Flickr) sont maintenant accessibles en un clic.

Netvibes

Un des tableaux de bord les plus puissants qui se différencie en divisant votre point de vue en deux volets, est Netvibes. L’un est dédié aux widgets, et l’autre pour le flux de news. Le nombre d’options peut rendre Netvibes intimidant, mais il aide à soulager la douleur de l’installation avec un certain nombre d’options préconfigurées mis en place à des fins différentes. Il y a même un modèle pour les personnes qui migrent de iGoogle. Les options abondantes pour la personnalisation signifie également que vous pouvez modifier l’apparence de votre tableau de bord pour qu’il soit juste à votre goût, même si ce ne sera pas tout à fait aussi attrayant que My Yahoo.

Netvibes

My MSN

Le nom MSN est un poison pour n’importe qui ayant migré sur les services de Google, et il doit le rester. MyMSN est laid, rempli de papillons arc en ciel, et adapté uniquement pour afficher le contenu en provenance de Microsoft et ses partenaires. Il manque encore les fonctionnalités de base. Comme si vous aviez besoin d’une raison de plus de le rejeter, MyMSN ne pourra même pas vous permettre de configurer votre compte Gmail.

My MSN

Protopage

Protopage

La plateforme ouverte Protopage semble avoir été réalisée par des développeurs tiers permet à quiconque d’ajouter ses propres widgets, mais malheureusement, il souffre du même problème que igHome : la plupart d’entre eux sont absolument hideux, et trouver ce dont vous avez besoin peut être un vrai défi. Après avoir ajouté suffisamment de widgets, le site ressemble à Windows 3.1 dans votre fenêtre de Chrome et s’est endormi pendant 10 ans. Il semble également être le plus lent des services que j’ai essayé – sans doute parce que les serveurs sont situés au Royaume-Uni.

MyWay

MyWay

Tout comme Protopage, on dirait que MyWay ait été codé des mamouths du développement qui ont fait leurs gammes sur les pages de GeoCities, et destiné à être affiché dans Netscape Navigator. De plus, il ne peut pas afficher vos données Gmail, ce qui en fait la seule pire option avec MyMSN. Cependant, le tableau de bord se charge extrêmement rapidement, donc si vous nostalgique de 1998, ne le rejetez pas.

Symbaloo

Symbaloo s’adresse aux personnes ayant besoin d’un visuel, avec une grille géante d’icônes organisées autour d’une dalle plus grande au centre. Plutôt que de vous surcharger avec une page tentaculaire avec texte dense, vous cliquez sur une icône et automatiquement cela va changer la tuile centrale pour afficher les informations provenant de ce « service », comme votre horoscope ou un outil de comparaison de prix. Alors qu’il semble plus joli que les tableaux de bord vus jusqu’ici, voici une conception assez originale !

Symbaloo

UStart

La possibilité d’importer des paramètres à partir de iGoogle fait de Ustart une option tentante pour fuir iGoogler, mais en pratique, il ne fonctionne pas bien : le seul widget transféré avec succès en ce qui me concerne, était la météo. Contrairement à igHome, vous ne retrouverez pas la barre de lien vers les services de Google. Cela dit, je pense que c’est le plus beau des sosies de iGoogle, grâce à une touche de design minimaliste. Dommage que vous ne pouvez pas abandonner le laid logo de Ustart dans le coin supérieur gauche. Et ne cherchez pas les gadgets intelligents : Ustart offre seulement les bases, comme la météo, Facebook ou encore vos mails.

UStart

Awesome New Tab Page

Awesome New Tab Page, ANTP, est en fait une extension Chrome, ce qui signifie que vous aurez besoin d’installer ce dernier dans votre navigateur – ainsi que tous les widgets, plutôt que de simplement visiter un site. C’est très bien si vous utilisez le même ordinateur tout le temps, mais vous serez perdu dès que vous passerez de votre ordinateur de bureau à un ordinateur portable ou un ordinateur de travail.

Awesome New Tab Page

Bon et vous, vous êtes passé sur quoi ?

flattr this!

» Voir la source de l´article : 10 alternatives à iGoogle afin de combler le vide de votre tableau de bord sur votre navigateur

Android 4.4 KitKat va cibler le prochain milliard d’utilisateurs

Hier, Google a annoncé pour la première fois les détails de son tant attendu système d’exploitation Android 4.4 KitKat, en allant au-delà de la simple mention de la barre chocolatée. Alors que Google a déclaré que Android est en croissance à la fois sur les marchés développés, mais également dans les pays en développement, les smartphones dans ces régions exécutent encore Gingerbread, une version d’Android qui est maintenant réellement obsolète, du fait de leurs spécifications minimales avec seulement environ 512 Mo de mémoire disponible dont seule cette version peut faire l’affaire.

Mais, avec l’arrivée de KitKat tout pourrait changer ! Google a décidé de construire KitKat de telle manière que l’OS pourra apporter même sur les appareils les plus anciens et moins à jour en terme de spécifications, une expérience cohérente sur l’ensemble de la base d’utilisateurs Android. Cela signifie réduire les ressources de l’OS, et puis aussi modifier les applications Google pour rester dans ces limites, ainsi que de repenser la façon dont le système d’exploitation gère la mémoire disponible pour tirer le meilleur de ce qui est présent.

Cependant, rien de tout cela était suffisant, et Google est allé plus loin pour aider les développeurs tiers à proposer également leur contenu pour tous sur Android, plutôt que pour tous ceux qui dispositifs du smartphone dernier cri. Une nouvelle API dans KitKat permet aux développement de déterminer quelle quantité de mémoire un téléphone a, et de servir une version différente de l’application à chacun, ce qui rend possible pour une même application de fonctionner même sur les appareils plus anciens Android.

Amélioration des performances

« Les gens lancent généralement de nouvelles versions d’un OS et ils ont besoin de plus de mémoire », a déclaré Sundar Pichai Android. « Pas avec KitKat. Nous avons pris et fait fonctionner ce dernier sur les téléphones d’entrée de gamme », poursuit-il.

C’est la plus grande caractéristique qui a été annoncée : Google veut mettre tout le monde sur la même plateforme, et fait plus que tout pour mettre fin au problème de fragmentation, un problème si décrié… Une version pour la prochaine année est un objectif extrêmement ambitieux, mais si la société est sérieuse non seulement pour servir un marché en pleine croissance, mais également en offrant quelque chose comme la parité de version du logiciel, il semble que Google a finalement compris comment s’y prendre pour faire cela. Google note qu’il incombera désormais aux fabricants de décider si oui ou non les appareils reçoivent la mise à niveau vers KitKat, donc nous allons probablement encore voir une bonne quantité d’appareils plus anciens ne pas passer par les canaux de mises à jour officiels.

Voici ce qui va arriver avec KitKat, qui a été lancé sur le nouveau Nexus 5 aujourd’hui.

Déverrouillage et écran d’accueil

En plus de faire de KitKat un OS pour les gouverner tous, Google a également introduit un certain nombre de nouvelles fonctionnalités avec cette mise à jour. Par exemple, la jaquette d’un album est affichée en plein écran derrière l’écran de verrouillage quand vous écoutez de la musique, et vous pouvez changer de piste sans avoir à déverrouiller votre mobile. Il y a un nouveau lanceur d’applications, avec des effets de transparence sur la barre de navigation et la barre de notification en haut. De plus, lorsque vous utilisez une application en mode plein écran, la barre de navigation et la barre de notification disparaitront complètement de la vue, un comportement déjà existant pour certaines applications mais qui a été généralisé avec KitKat.

Une nouvelle conception pour Android 4.4 KitKat

Téléphone

Android propose désormais une nouvelle numérotation, qui intègre la recherche pour plus de commodité. Cela signifie que vous pouvez saisir le nom d’une entreprise, même si vous ne connaissez pas son numéro ou de l’enregistrer dans votre carnet d’adresses. De plus, on va retrouver ce que Google nomme comme « l’identification intelligente de l’appelant », qui permet d’afficher des informations supplémentaires sur qui nous appelle. En récupérant les informations dans ses bases de données, telles que Google+ ou encore Google Maps, l’application va alors afficher les informations détaillées sur un appel d’un contact, ou même d’un inconnu.

Hangouts

Comme Google l’a annoncé en début, la firme de Mountain View a unifié complètement la messagerie, qu’il s’agisse du chat, mais également des SMS ou encore des MMS, tout passe désormais par l’application Hangouts. Elle remplace l’application de messagerie par défaut, et permet d’envoyer un SMS comment vous le faisiez auparavant à un numéro ou à quelqu’un dans votre carnet d’adresses.

Hangouts permet désormais d'envoyer des SMS

C’est l’équivalent à iMessage qui faisait défaut à Android jusqu’à présent. Ça va être une caractéristique extrêmement utile, surtout pour ceux qui sont en train de passer de BlackBerry à Android…

Caméra

Le nouveau mode HDR+ intégré à Android KitKat, qui n’a pas de changements apparents à l’expérience utilisateur en surface, permet de prendre une rafale de photos successives, puis de les combiner afin d’obtenir un cliché d’une qualité optimale. Les photos de jour sont plus éclatantes avec un meilleur contraste, et les photos de nuit sont plus nettes.

Nouveau mode HDR+ intégré à Android KitKat

Le HDR+ va seulement se retrouver sur le Nexus 5 au début, mais Google dit qu’ils cherchent à apporter ce mode à d’autres appareils dans le futur.

Impression sans fil

Les développeurs peuvent désormais ajouter l’impression pour des applications individuelles, et Google va travailler pour fournir avec des constructeurs quelque chose qu’il dit est « facile » à réaliser. À l’heure actuelle, n’importe quelle imprimante sans fil HP fonctionne avec le système, et toute imprimante qui prend déjà en charge Google Cloud Print sera également en mesure de profiter de la nouvelle fonctionnalité.

Impression sans fil

Google Recherche

La société a expliqué que la recherche est au cœur de l’expérience globale du produit de Google, elle a donc fait ce qu’il fallait pour la rendre plus accessible sur mobile. Google Recherche est maintenant sur chaque écran d’accueil par défaut dans Android, et vous interagir vocalement avec ce dernier, de sorte que vous pouvez juste dire « Ok, Google » pour permettre de lancer une recherche à tout moment, un peu comme vous le feriez avec les Glass.

Google Recherche accessible depuis la voix maintenant

La parole est cruciale pour Google avec cette mise à jour, et la firme a indiqué qu’elle était fière de ses progrès à ce jour, le taux d’erreur de reconnaissance de la parole a chuté de 20% depuis l’année dernière, et il y a eu une augmentation de 25% de la précision globale de la reconnaissance vocale au cours des dernières années, selon Pichai.

Google Now

Google Now, autre pièce maitresse de l’expérience de Google, a été mis à jour, lui permettant de maintenant comprendre que The Walking Dead est votre série préférée, et ainsi offrir des articles qui lui sont liés. Ainsi, non seulement Google Now est conscient de votre environnement et de votre agenda, mais aussi quel type de contenu vous intéresse. Il peut également se souvenir des blogs qui vous visitez régulièrement – j’espère que le BlogNT en fait parti, et vous fournir des informations sur quand de nouvelles publications apparaissent. En d’autres termes, Google est en train d’ajouter quelques-unes des fonctionnalités qui étaient une partie centrale de Google Reader au sein de Now.

Prise en main

Pour ceux qui souhaitent en savoir davantage sur Android 4.4, vous pouvez consulter la prise en main de l’OS par The Verge :

Disponibilité

Android 4.4 KitKat est disponible dès aujourd’hui via le Android Open Source Project, et il est disponible sur le Nexus 5 immédiatement, qui est également en vente en France. Il sera également disponible sur le Nexus 4, Nexus 7, Nexus 10, et les versions Google Play Edition dans les prochaines semaines.

Cette mise à jour confirme que Google se concentre sur la poursuite d’inonder le marché, tout en pensant aux marchés émergents, et pas seulement sur ​​les smartphones hauts de gamme.

Que pensez-vous de cette mise à jour ?

flattr this!

» Voir la source de l´article : Android 4.4 KitKat va cibler le prochain milliard d’utilisateurs

Android 4.4 KitKat : tout ce qu’il faut savoir sur ses nouveautés et sa disponibilité

Le Nexus 5 est enfin disponible, avec l’arrivée de ce nouveau Nexus, la nouvelle version Android est également prévue : Android 4.4 KitKat. Nous connaissions déjà son nom, voici les détails : les compatibilités et les nouvelles fonctionnalités.

android 4.4 kitkat

Les compatibilités et la disponibilité

Google vient de mettre en ligne la liste des smartphones et tablettes qui pourront profiter d’Android 4.4 KiKat. Premièrement, les livraisons du Nexus 5 débuteront dès le 4 novembre prochain, le Nexus 5 sera donc le premier smartphone à être équipé de cette version.

Concernant les autres Nexus, Google annonce la couleur : ”Android 4.4, KitKat, which comes on Nexus 5, will also soon be available on Nexus 4, 7, 10, the Samsung Galaxy S4 and HTC One Google Play edition devices in the coming weeks.“. KitKat sera donc disponible dans les prochaines semaines sur :

  • Nexus 4
  • Nexus 7
  • Nexus 10
  • Samsung Galaxy S4 Google Edition
  • HTC One Google Edition

Le grand absent : le Samsung Galaxy Nexus. A la rédaction, nous pensons que cette absence est due à l’architecture utilisée dans ce smartphone : Ti OMAP 4460 (ARM Cortex-A9) bi-cœur cadencée à 1,2 GHz avec un PowerVR SGX540. Elle ne doit plus être supportée par Texas Instruments à ce jour, malheureusement.

Enfin, Sony, LG et Samsung ont déjà annoncé que les flagships profiteront de KitKat dans les prochains mois.

Capture d’écran 2013-10-31 à 19.53.33

 

KitKat : Les nouveautés

Android 4.4 KitKat semble être une mise à jour avant visuelle, néanmoins à y voir de plus près : Google a introduit un nombre impressionnant de petites nouveautés, on vous récapitule tout ça.

Mémoire et Performances

L’accent est mis, comme toujours, sur les performances, mais KitKat est livré avec le but exprès d’optimiser le travail déjà accompli, ce qui rend Android encore plus efficace, en particulier dans tous les appels moins nobles qui n’ont pas les processeurs de première classe. Les applications natives développées par Google consomment moins de ressources et nécessitent donc une plus faible quantité de RAM, Android KiKat 4.4 est donc compatible avec les appareils qui intègrent seulement 512 Mo de RAM.

Design

Google a apporté quelques modifications visuelles au système. Premièrement, la version KitKat est bien plus adaptée pour les “hautes résolutions” au delà de 450 dpi.

Capture d’écran 2013-10-31 à 21.34.40

Cette haute densité de pixels va nécessiter de nouveaux designs et des icônes plus soignés, de la part des développeurs. Pour rappel, la plupart des smartphones “haut de gamme” ont introduit des dalles de très haute-définition (1080p) sur des écrans entre 4,7 et 5,5 pouces.

Capture d’écran 2013-10-31 à 21.46.23

La version Jelly Bean avait introduit beaucoup de “bleu” dans les différentes interfaces. Sur KitKat, attendez-vous à beaucoup moins de bleu ! La barre de statut est désormais transparente et les éléments changeront de couleurs en fonction du contenu affiché.

Capture d’écran 2013-10-31 à 21.35.22

Android 4.4 KitKat est également bien plus transparent, les différentes barres ne sont plus opaques. Cela rend le contenu bien plus visible, et simplifie les interfaces.

Capture d’écran 2013-10-31 à 21.42.50

Un nouveau mode “Plein écran” permettra de donner également plus de visibilité aux vidéos ou aux livres numériques, sans oublier les jeux. Un simple geste permettra de faire réapparaître les barres de statuts. Ceci existant déjà dans certaines applications, Google va simplement le généraliser.

Capture d’écran 2013-10-31 à 21.42.14

Google a également introduit de nouveaux icônes, dont les icônes liés au “Cloud”. Google en profite pour lancer des piques à Apple avec iOS 7, et son nouveau bouton de partage.

Capture d’écran 2013-10-31 à 21.39.07

Les développeurs auront également de nouvelles transitions pour les applications, néanmoins Google n’a pas donné de détails supplémentaires sur ce point.

Google Hangouts

Comme nous avons pu le voir en début de semaine, la gestion de la messagerie a déjà été partiellement revue avec le nouveau Hangouts qui réunit les fonctions SMS, MMS et la messagerie instantanée

Capture d’écran 2013-10-31 à 19.57.11

Notez également l’arrivée de nouveaux émoticônes “Emoji” , pour des conversations plus amusantes et colorées.

Contrôle par la voix : “Okayyy Google”

“Ok Google.”. Les contrôles sans contact ne sont plus seulement réservés pour le Moto X – ils font désormais partie intégrante du Nexus 5.

Capture d’écran 2013-10-31 à 19.56.11

Vous pourrez définir des mots-clés pour activer ou “réveiller” la recherche vocale de Google Now. KitKat améliore grandement les commandes vocales et permettrait également de réaliser une sorte de dialogue entre les utilisateurs et le smartphone. Comme Siri sur Apple, Google aurait réalisé un gros travail pour fluidifier et humaniser les échanges, en profitant de la technologie de recommandations personnalisées de Google Now.

Appels téléphoniques améliorés

Difficile d’améliorer la gestion des appels, Google a apparemment réussi.

Capture d’écran 2013-10-31 à 19.56.56

Nos smartphones pourront commander par ordre d’importance les appels entrants, en analysant les appels reçus et leur fréquences : les appels prioritaires seront mis en avant. Mais il y a de nouvelles solutions telles que « identification intelligente de l’appelant » qui nous permet d’afficher des informations supplémentaires (image ou le nom de la société) qui nous appelle. Google va chercher dans des bases de données, dont Google+ et Google Maps afin d’afficher les informations sur un numéro de notre répertoire ou un appel inconnu par exemple.

Productivité

Une attention particulière a été donnée pour la productivité dans les lieux de travail. Avec la version 4.4 KitKat, Google apporte un meilleur support pour les imprimantes et les scanners.

Capture d’écran 2013-10-31 à 19.57.31

L’intégration entre QuickOffice et Google Drive est maintenant encore plus évidente, nous allons donc pouvoir ouvrir un document, l’éditer et l’enregistrer avec une simple pression sur le Cloud, en étant sûr de toujours avoir une copie protégée contre tout imprévu.

Capture d’écran 2013-10-31 à 19.57.41

 

Captures de vidéo

Comme cela doit être le cas sur la prochaine version de CyanogenMod, les développeurs et les utilisateurs pourront réaliser des captures de vidéo, en plus des simples captures d’écran.

Capture d’écran 2013-10-31 à 21.54.07

Vous n’aurez plus besoin de rooter votre appareil, l’option est disponible dans les “options pour développeurs”. Il ne s’agit pas vraiment d’une fonctionnalité pour réaliser des screencasts, mais cela peut servir aux développeurs pour réaliser des démos vidéo.

Vidéos

Pour conclure, voici quelques vidéos centrées sur Android 4.4 KitKat :

Lien Youtube

Lien Youtube

Lien Youtube

» Source de l’article

Nexus 5 : revue des premières prises en main

Le Nexus 5 est disponible ! TheVerge et Engadget ont déjà pris en main le nouveau Nexus 5, nous vous livrons dans cet article les premiers retours de ces deux sites anglophones. 

Nexus-5-imma-5

Le site TheVerge commence sa prise en main avec une bonne nouvelle : le Nexus 5 est simple, comme le Moto X. Pas de superflu autour de l’écran. Malheureusement, le site américain met le doigt sur la qualité de fabrication du Nexus 5.  D’après eux, nous sommes très loin du niveau de l’Apple iPhone 5S ou du HTC One. Contrairement au Nexus 4 qui était en verre, le Nexus 5 est tout en plastique. “Le dos a une très bonne impression, cependant, avec une finition soft-touch – Google appelle cela “soyeux”, et qui est en fait une description juste.”. D’après Engadget, le toucher est “doux et mat tel que nous le connaissons et aimons sur la Nexus 7″.

Nexus-5-imm-5

Comme le Galaxy Nexus, le dos est également légèrement incurvé, et la coque est non amovible comme le Nexus 4. Engadget semble plutôt enthousiaste sur la forme de la coque arrière : “le dos du téléphone contribue à une sensation de confort dans la main“.

Les bordures du téléphone sont “coupantes et pointues“. Si vous avez déjà possédé un Nexus 4, le Nexus 5 ne devrait pas vous perturber – quoique plus grand et, curieusement, plus léger. Avec 130 grammes, soit 9 grammes plus léger que son prédécesseur. The Verge fait également état du traitement de protection Gorilla Glass 3, ce qui signifie que l’écran est relativement mince et léger, et sans doute très durable.

Nexus-5-imm-10

TheVerge semble apprécier que Google n’ait pas suivi les tendances du LG G2 : à savoir les boutons situés dans le dos. Les boutons du Nexus 5 sont situés sur les côtés, rien d’atypique, et possède une couche de céramique, sûrement pour améliorer leur résistance. L’écran n’est pas en reste, le Nexus 5 profite du superbe écran du LG G2. Engadget n’hésite pas à déclarer avoir été incroyablement impressionnés par la clarté et la netteté de l’affichage 1080p. Le verre bord à bord semble donner au Nexus 5 incontestablement une sensation haut de gamme.

Nexus-5-imma-4

Un des points faibles du Nexus 4 était son capteur photo assez moyen, le Nexus 5 profite de la technologie du capteur du LG G2. Bonne nouvelle, il est plutôt bon comme vous avez pu le constater dans notre test. A savoir, le capteur 8 mégapixels (13 mégapixels pour le LG G2) avec stabilisateur d’image optique (OIS). Google a également introduit un mode HDR+, qui serait une véritable fonction HDR d’après Engadget.

Nexus-5-imm-12

La conclusion de The Verge :

“Dans l’ensemble, le Nexus 5 ressemble à un téléphone Android  extrêmement compétent. C’est rapide et avec un grand écran magnifique et tout l’attirail que vous attendez sur un smartphone phare. Comme nous le disions, il est léger, esthétique mais pas vraiment beau, mais il est certainement au goût du jour et ne laisse pas indifférent. Comme le Nexus 4, nous ne prévoyons pas qu’il bouscule le marché – mais nous attendons que les utilisateurs soient très heureux avec.”.

Comme vous pouvez le constater, les avis sont plutôt positifs concernant le prochain Nexus 5. Même si la qualité de fabrication n’est pas au niveau de celle de Sony, HTC ou encore Apple, les caractéristiques n’ont rien à envier aux meilleurs smartphones du moment. Il s’agit clairement du meilleur rapport qualité/prix. N’hésitez pas à consulter le test du LG G2 pour en apprendre davantage sur le capteur photo ou encore l’écran, le Nexus 5 partage les mêmes composants.

Galerie de photos

Vidéo

Lien Youtube

» Source de l’article

Surfez sur votre musique dans le jeu Audionaut !

Jouer sur sa propre musique, beaucoup le font. Quand le jeu s’adapte, c’est mieux, s’est dit HorizonProductions, et voilà Audionaut qui débarque sur le Play Store.

audionaut2

On ne va pas se mentir, il arrive souvent que la musique d’un jeu soit horripilante. Soit parce qu’on aime pas le style musical en question, soit parce qu’elle ne colle pas à l’ambiance que l’on découvre dans le jeu mais à celle que le créateur voulait transmettre, ce qui n’est pas toujours pareil, soit tout simplement parce qu’on a mieux sous le coude. Alors, on met notre musique et on coupe celle du jeu.

Dans Audionaut, pas besoin, le jeu vous laisse choisir votre musique pour l’utiliser dans le jeu. A la façon de Beat Hazard ou Audiosurf (le jeu s’inspire clairement de ce dernier), vous jouez donc dans un niveau généré selon la piste que vous choisissez. Votre but ? Ramasser des notes de musique éparpillées sur une partition, à l’aide d’un mouvement en 3D “spatiale”.

audionaut

L’ambiance est bien sûre présente grâce à la musique, même si les graphismes particuliers se limitent à un personnage très original et à un décor minimaliste. L’interface est claire et sobre, rien à reprocher là dessus non plus.

Bien sûr, le jeu inclut des niveaux pré-chargés dans trois difficultés pour ceux qui ne voudraient pas mettre leur propre musique. Pour l’instant quelques bugs persistent, mais ils seront corrigés au plus vite, à n’en pas douter. On pourra reprocher l’angle de vue un peu proche, gênant l’expérience de jeu à certaines reprises.

Lien Youtube

Audionaut est gratuit, pèse 42 Mo et nécessite que votre téléphone soit sous Android 2.0.



Audionaut
HorizonProductions

Audionaut is an interstellar rhythm runner that allows you to zoom your way through the galaxy to the beat of your favourite songs! Tap your way to the top of the leaderboard playing custom levels generated from your own music collection. Instant loading and a state of the art music…

Télécharger

Free

Disponible sur Google Play

» Source de l’article

Lenovo IdeaPad A10 : une vidéo de prise en main publiée par ARM

ARM vient de publier une vidéo de prise en main du PC double-mode de Lenovo. Baptisé IdeaPad A10, le terminal tourne sous Android 4.2 et embarque un processeur Cortex A9 à quatre cœurs. 

image003

Le Lenovo IdeaPad A10, présenté il y a dizaine de jours, fait cette fois-ci l’objet d’une rapide prise en main vidéo. Andrew Frame, Manager Marketing dans la division processeurs chez ARM, fait une démonstration des deux modes d’utilisation permis par le PC. Le premier est celui d’un usage standard.

Capture d’écran 2013-10-31 à 12.23.24

Le second mode (standmode) permet de retrouver un format tablette et se prête particulièrement à la lecture de vidéo puisque l’écran est maintenu debout.

Capture d’écran 2013-10-31 à 12.23.44

Le cadre fait aussi allusion aux capacités graphiques de l’IdeaPad A10 grâce aux Mali-T400 GPUs intégrés à l’appareil. Le PC sous Android de Lenovo embarque également un processeur à quatre coeurs, le RK3188 de Rockchip, basé sur une architecture Cortex A9, cadencé à 1,6 GHz et épaulé par 2 Go de RAM. Il bénéficie également d’une autonomie de 9 heures à en croire Lenovo.

Au niveau logiciel, Lenovo propose Android 4.2 complété semble-t-il par quelques ajouts constructeur. Une barre d’applications a ainsi été fixée en bas de l’écran. Une gestionnaire de fichier (File Manager) ainsi qu’un lecteur vidéo notamment sont pré-installés sur la tablette.

Le format de l’appareil proche de celui d’un netbook est également mis en valeur. L’IdeaPad A10 est en effet léger et fin puisqu’il ne pèse qu’1 kg et qu’il est épais d’à peine 1,73 cm. Il dispose, par ailleurs, d’un port micro-USB, USB, HDMI, d’un lecteur microSD et d’une connectivité Bluetooth et WiFi. Enfin, il est équipé d’un écran tactile de 10,1 pouces d’une définition de 1366 x 768 pixels (HD).

Lien Youtube

Le constructeur chinois n’a pas encore dévoilé la date exacte de la commercialisation du Lenovo IdeaPad A10. En revanche, son prix est déjà connu et s’avère plutôt abordable puisqu’il n’atteint que 229 euros. Cela devrait être un des points forts du produit avec le fait qu’il puisse être utilisé aussi bien comme une tablette qu’un PC. Un concept intéressant au moment où l’on attribue le ralentissement du marché du PC à l’explosion de ventes des tablettes. D’après IDC, la contraction des ventes d’ordinateurs sur l’année 2013 devrait atteindre près de 10 %. Lenovo, leader sur le segment, n’est cependant pas touché par cette tendance puisqu’il a vu ses ventes de PC augmenter de 2,8 % au troisième trimestre.

ARM

» Source de l’article

Le GDG DevFest de Nantes se tiendra le 8 novembre prochain !

Le GDG DevFest est une série annuelle d’événements que Google prend en charge, et ce organisés dans de nombreux pays par les associations Google Developper Group (GDG) locale respectifs. Chaque DevFest comprend des sessions techniques centrées autour des technologies et des plateformes Google.

Pour la deuxième édition d’un événement national qui a réuni 200 participants en 2012, le DevFest revient à Nantes pour cette année. Comme pour chaque édition, on va avoir une journée complète de conférences sur Android, Dart, AppEngine, Angular JS, Chrome, HTML5, Google Drive, Go, GWT…

L’évènement aura lieu dans les locaux d’Epitech Nantes le 8 novembre prochain de 8h30 à 18h ! Une journée bien riche donc qui va fournir une occasion unique de partager et d’échanger autour des technologies du Web et du Cloud.

Le GDG DevFest de Nantes se tiendra le 8 novembre prochain !

Alors que l’association GDG Nantes est née en Janvier 2011 de la volonté de trois fondateurs, Julien, Jean-François et Benjamin, l’objectif est de développer la vie et l’expertise de la communauté informatique de l’agglomération nantaise, et de devenir une référence nationale sur les technologies Google.

Bien évidemment, l’audience attendue est orientée « développeur », où près de 250 participants sont attendus pour cette édition. La journée comprendra deux types de sessions : les conférences et les codelabs. Le premier cité sera des présentations réalisées par des speakers ou des Googler, et le second se veut plus informel et sera l’occasion de mettre les mains dans le code.

Le GDG DevFest de Nantes se tiendra le 8 novembre prochain !

Alors que les conférences seront diffusées en LIVE sur Youtube, sachez que l’on va retrouver des sujets divers et variés, tels qu’une présentation de Tizen, parler de AngularJS, de ComputeEngine, un retour d’expérience sur les Google Glass, un retour sur les Chrome Apps, AppEngine ou encore CodeLab ! Miam j’en ai déjà faim ….

Comme vous l’avez compris la journée va être extrêmement dense mais très enrichissante, et j’ai hâte d’y être ! On s’y retrouve ?

flattr this!

» Voir la source de l´article : Le GDG DevFest de Nantes se tiendra le 8 novembre prochain !

Runnable lève 2 millions de dollars afin d’étendre sa plateforme ‘YouTube Of Code’

Runnable, qui a récemment été lancé par une startup du même nom basée à Palo Alto qui vise à rendre à faciliter la découverte et la réutilisation de portions de code, vient aujourd’hui d’annoncer qu’elle a soulevé une levée de fonds de 2 millions de dollars dont Sierra Ventures, Resolute VC, AngelPad ou encore 500 Startups ont participé aux participations. Hiten Shah, le fondateur de KISSmetrics et Isaac Roth, le fondateur de Makara, ont également participé.

Runnable qui veut devenir le référentiel où les développeurs peuvent trouver du code source, a été lancé avec environ 1 000 portions de code dédiées aux langages de programmation – PHP, Node.js, Python, JavaScript, ASP.NET et Ruby on Rails, ainsi que divers de leurs frameworks, mais également sur les API et sur la façon d’utiliser des produits comme MySQL, MongoDB, redis et des services similaires de frontend et backend. Le service prévoit d’utiliser ce nouvel apport de liquidités en monnayant des sociétés qui sont actuellement en attente de rendre disposer des snippets de code pour leurs API, bibliothèques et SDK sur le site.

En effet, pour parvenir à son but, la plateforme doit proposer autant que possible des snippets, et c’est pourquoi l’équipe envisage de devenir le lieu par défaut pour les projets des développeurs afin qu’ils puissent stocker leurs exemples de code.

Runnable lève 2 millions de dollars afin d'étendre sa plateforme 'YouTube Of Code'

Depuis son lancement il y a maintenant quatre semaines, l’équipe a indiqué à TechCrunch, avoir reçu près des demandes de plus de 150 entreprises voulant ajouter leur code dans la bibliothèque. L’idée derrière ce service est de le transformer en un « YouTube Of Code ». Actuellement, la société trouve que les développeurs passent beaucoup de temps à rechercher des portions de code, mais aucun site ne facilite la recherche.

Ce qui rend Runnable tellement cool, c’est que, en plus de trouver ces extraits de code, vous pouvez également éditer et exécuter les snippets directement dans le navigateur. Pour ce faire, l’équipe ouvre tout simplement une machine virtuelle pour exécuter le code en quelques secondes, puis la détruit lorsque vous avez terminé.

À l’heure actuelle, Runnable est toujours à l’écoute de toutes les soumissions de code pour le site. Au fil du temps, la société envisage d’ouvrir son service à n’importe quel développeur ou entreprise. La plateforme pourrait devenir un endroit privilégié pour toute entreprise ou projet open source souhaitant que les développeurs utilisent leurs outils.

Que pensez-vous de Runnable ? Est-ce aujourd’hui un réel manque dans le secteur du développement ou avons-nous suffisamment de plateformes accessibles offrant des services similaires ?

flattr this!

» Voir la source de l´article : Runnable lève 2 millions de dollars afin d’étendre sa plateforme ‘YouTube Of Code’

Double Dragon Trilogy est annoncé sur Android (et iOS)

Le standard des années 1980 et 1990 se fraye un chemin jusqu’aux plateformes mobiles. Le beat ‘em all Double Dragon, initialement lancé sur des bornes d’arcades puis sur plusieurs consoles de jeux, arrivera bientôt sous forme de trilogie sur le Play Store, mais aussi sur l’App Store d’Apple.

Double Dragon

C’est à DotEmu, bien connu pour ses rééditions de standards du jeu vidéo, que l’on devra Double Dragon Trilogy. Ça va saigner sur les pavés, dans un titre non pas décliné sous forme de trilogie, mais réunissant trois titres en un seul : Double Dragon, Double Dragon 2: The Revenge et Double Dragon 3: The Rosetta Stone. Bien qu’il reprenne les codes du jeu d’arcade des années 80 et vous emmène toujours au côté de Bill et de son frère Jimmy, à la rescousse de la petite amie du premier, Double Dragon Trilogy promet une optimisation poussée sur les terminaux mobiles.

Pour manier les armes de rue, les coups de pied, de coude ou de tête, DotEmu assure qu’un niveau de difficulté “mobile” sera optimisé pour un usage aisé sur les smartphones et tablettes. Les puristes pourront se lancer dans le mode “original” fidèle au jeu d’arcade, et les plus ambitieux dans une version “expert” du titre. Deux modes de jeu s’offriront à chacun, soit en mode arcade, où le joueur devra réaliser le meilleur score possible, tandis que le mode “Story” présentera des niveaux supplémentaires et des achievements. Puisque c’est ici la version Android de Double Dragon Trilogy qui nous intéresse, notez que le Game Center sera intégré au titre, et que le jeu sera compatible avec la plupart des manettes pour appareils Android.

DotEmu laisse encore planer le mystère sur la date de sortie de son jeu, bien que la publication du trailer ci-dessous indique un lancement imminent. Si l’éditeur est fidèle à ses habitudes, on devrait pouvoir télécharger un Double Dragon Trilogy payant, ce qui pourra épargner au joueur les achats in-app parfois désagréables.

Lien Youtube

» Source de l’article

Les Google Glass Explorer permettent d’inviter trois amis à essayer ses caractéristiques

Cela ne devrait pas tarder avant que Google commence à offrir ses Google Glass à tout un chacun, et beaucoup s’attendant à un déploiement dans la première moitié de l’année prochaine. D’ici là, la firme de Mountain View va continuer à affiner son ordinateur prévu à venir se loger sur votre vissage en déployant des mises à jour logicielles mensuelles pour ses milliers d’utilisateurs disposant d’une version « Explorer », qui signifie tout simplement être des testeurs.

Lundi, Google a indiqué qu’il voulait élargir le programme Explorer, offrant aux utilisateurs disposant déjà d’une paire de Glass, la possibilité d’inviter trois amis à faire partie du groupe très restreint. « Au cours des prochaines semaines, tous les Explorers auront la possibilité d’inviter trois amis à rejoindre le programme », a indiqué la société sur ​​sa page Google+, ajoutant : « ils vont être en mesure d’acheter en ligne les Glass et peuvent se les faire livrer à leur maison, bureau, cabane dans les arbres ou igloo. Nous comptons sur vous pour proposer les Glass aux personnes qui selon vous feront de grands Explorers. Plus Explorers signifie plus d’informations et plus de rétroaction, ce qui signifie de meilleures Glass ».

Les Google Glass Explorer permettent d'inviter trois amis à essayer ses caractéristiques

Oui, vous avez bien lu, les amis invités devront tout de même débourser 1500 dollars pour mettre la main sur ce petit bijou de technologie. Les Explorers actuels vont bientôt recevoir un e-mail expliquant que les invitations ne peuvent être envoyées à des résidents américains âgés de 18 ans ou plus. Une adresse d’expédition US sera nécessaire, aussi, bien que ce sera aussi possible de les récupérer à partir d’un bureau de Google à New York, San Francisco ou Los Angeles.

En plus de l’expansion de son programme Explorer, Google a déclaré que, les Explorers disposant d’une version des Glass de l’année auront une occasion unique d’échanger leur lunette pour une nouvelle série qui va disposer d’un nouveau design. Plus de détails peuvent être trouvés ici.

Si vous optez pour la mise à jour du matériel, vous recevrez également un intra-auriculaires qui vous permet de recevoir le son directement dans l’oreille. Actuellement, la technologie portable utilise la conduction osseuse pour acheminer l’audio.

Quoiqu’il en soit, si Google n’a pas encore mentionné une date précise pour le lancement de ses Glass, la firme de Mountain View fait tout pour apporter dans les meilleures conditions ses lunettes connectées au monde entier lors du lancement officiel.

flattr this!

» Voir la source de l´article : Les Google Glass Explorer permettent d’inviter trois amis à essayer ses caractéristiques

LG G2 : une présentation vidéo de CyanogenMod 10.2

Disponible depuis tout juste une semaine, il semblerait bien que la ROM Custom de CyanogenMod 10.2 soit déjà la plus populaire sur le forum avec presque 800 vues, là où AOKP, Paranoid Android et Power G2 se placent entre 150 et 400 vues. Aujourd’hui, Phone Tech Kid nous proposent une démonstration de CyanogenMod 10.2 basée sur Android 4.3.1.

android 4.3.1 jelly bean cyanogenmod 10.2 lg g2

Comme les plus connaisseurs d’entre vous l’auront deviné, l’installation de la ROM Custom de CyanogenMod 10.2 aura pour effet d’effacer l’intégralité de la version d’origine pour la remplacer par une interface plus proche d’une expérience Nexus. À partir de cette ROM, les fonctionnalités de l’interface LG ne seront plus accessibles, mais il vous sera en contrepartie possible de profiter des avantages prodigués par CM 10.2 (Screencast : partage d’écran, personnalisation des boutons d’accès rapides, Lock Clock, comptes Cyanogen et bien d’autres…).

Sans plus attendre, voici la présentation vidéo réalisée par Phone Tech Kid :

Lien Youtube

À titre de rappel, voici les trois liens nécessaires à l’installation :

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le sujet dédié disponible sur le forum de FrAndroid.

HDBlog

» Source de l’article

Moins cliquer, plus visualiser : les images Twitter et vidéos de Vine embarqués dans les tweets

Twitter a enfin décidé de devenir visuellement plus sympathique ! Après avoir introduit les Twitter Cards dans les filtres, et plus récemment en offrant les images plus grandes au sein des tweets, une nouvelle mise à jour comblera votre flux avec encore plus de photos. Maintenant, au lieu de cliquer pour ouvrir et afficher une image, toutes les vidéos et photos s’ouvriront dans leur intégralité à travers votre flux de tweets.

Ainsi, comme le souligne Twitter dans un article sur son blog, qu’il s’agisse des photos en provenance du réseau social, ou les vidéos téléversées sur Vine, le contenu sera mis en avant dans les tweets. Pour voir davantage de détails sur la photo ou lancer la lecture de la vidéo, il suffit de cliquer sur ces médias.

La mise à jour ne va concerner que le contenu téléversé sur les propres plateformes de Twitter, c’est-à-dire Twitter pour les images, et Vine pour les vidéos. Autrement dit, tout ce qui provient de Instagrams devront se faire sans les Twitter Cards, et vous aurez toujours besoin de cliquer sur le lien pour aller sur l’application en question et ainsi voir le contenu. Idem pour Aviary, Flickr, Tumblr et d’autres contenus en provenance d’autres plateformes.

Une récente recherche a révélé que les tweets contenant des images sont retweetés plus souvent que les autres, de sorte que Twitter agit en conséquence en donnant aux gens ce qu’ils veulent … afin d’obtenir plus d’activité de la part des personnes.

Bien sûr, ce changement signifie également que le flux pourrait devenir terriblement encombré. Au lieu de l’approche bien « packagée », tout sera afficher en entier à la vue de tout le monde. Autrement dit, si vous aimiez le réseau social pour le fait qu’il soit concis et à la lecture sans fioriture, vous allez être déçu par cette mise à jour. Personnellement, je ne suis pas impatient de voir chaque vidéo en provenance de Vine s’afficher dans ma timeline. Pour une bonne vidéo sur Vine, il y en a une vingtaine d’horrible.

Cela donne également à Twitter un air de déjà vu, puisque l’on retrouve quelque chose de semblable avec Facebook. Avoir des photos s’afficher en public et totalement révélée, est quelque chose que Facebook fait depuis longtemps maintenant, et cela prête certainement à accréditer l’idée que les deux réseaux se mélangent en un seul avec toutes les caractéristiques qui se copies au fur et à mesure.

La mise à jour devrait être déployée rapidement, alors attendez-vous à voir une timeline plus « visuelle » très rapidement…

flattr this!

» Voir la source de l´article : Moins cliquer, plus visualiser : les images Twitter et vidéos de Vine embarqués dans les tweets

URL personnalisée sur Google+ : compte plus de 30 jours, plus 10 followers et une photo de profil

En plus de la flopée de mises à jour sur Google+ annoncée aujourd’hui, Google a annoncé quelque chose d’intéressant pour sa plateforme : les URL personnalisées sont en cours de déploiement pour presque tout le monde. Si vous ne voyez pas encore la fonctionnalité sur votre profil ou votre page Google+, ne vous inquiétez pas, Google affirme être est en pleine expansion de la disponibilité tout au long de la semaine.

Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est une URL personnalisée, également nommée vanity URL dans la langue de Shakespeare, voici un exemple rapide. Actuellement, mon profil Google+ est disponible depuis l’URL suivante : plus.google.com/u/0/116475369142621368056/. Si je veux changer celle-ci par une URL personnalisée, je pourrais prendre par exemple plus.google.com/u/0/lryo ou plus.google.com/u/0/ypoiron, échangeant la chaîne de chiffres pour quelque chose qui est beaucoup plus facile à retenir et surtout à partager.

Google a commencé à tester les URL personnalisées en août 2012. Environ une semaine plus tard, l’entreprise a commencé à avertir les individus et les marques disposant de comptes vérifiés de cette possibilité, mais ensuite la firme a cessé d’étendre la fonctionnalité. Aujourd’hui c’est désormais chose possible pour tous.

URL personnalisée sur Google+ : compte plus de 30 jours, plus 10 followers et une photo de profil

Si votre profil répond aux critères suivants, Google vous permettra de réclamer une URL personnalisée. Pour ce faire, vous devez disposer d’une photo de profil, de disposer d’au moins 10 abonnés et ainsi d’avoir un compte qui est âgé de minimum 30 jours.

Dans le même temps, les marques et les entreprises qui ont un site Web lié ou une entreprise locale vérifiée peuvent prétendre à une URL personnalisée pour leur page Google+. Si vous tombez dans une de ces catégories, vous aurez envie d’en savoir plus sur le lien et la vérification sur le centre d’aide de Google+.

Une fois que vous répondez aux critères d’admissibilité, il vous suffit de visiter votre profil Google+ ou votre page Google+ pour entamer le processus de réclamation. Jusque-là, vous aurez juste à attendre patiemment, et sans doute jouer avec toutes les autres fonctionnalités de Google+ qui sont apparues aujourd’hui.

flattr this!

» Voir la source de l´article : URL personnalisée sur Google+ : compte plus de 30 jours, plus 10 followers et une photo de profil

Google Hangouts ajoute le support des SMS, le partage de localisation, et des GIF animés

Hier matin, Google a annoncé une poignée de nouvelles fonctionnalités pour Google+. Pour commencer, Vic Gundotra a détaillé certaines statistiques de Google+. Depuis son lancement au public en 2011, Google enregistre aujourd’hui près de 540 millions utilisateurs actifs par mois. Ces derniers aident à contribuer à plus de 1,5 milliards de photos chaque semaine. Gundotra a également noté que Google a livré 20 mises à jour de Google+ dans les quatre derniers mois, et il vient d’en livrer 18 ce matin.

Alors, quelles sont ces mises à jour ? Les premières mises à jour concernent Hangouts, sans doute le service le plus populaire de la plateforme sociale. La plus importante est certainement le fait que Hangouts a ajouté le support des SMS. Les utilisateurs peuvent faire de Hangouts leur application par défaut pour envoyer des SMS et chatter sur ​​le Web, ce qui en fait une application de messagerie tout-en-une. Oui, vous avez bien lu, vous pouvez désormais intégrer vos SMS dans l’application Hangouts de sorte que vous pouvez obtenir tous vos messages en un seul endroit.

Il est désormais possible d'envoyer des SMS depuis Hangouts

La mise à jour va sortir bientôt pour les smartphones Android et iOS, et permettra également d’améliorer les chats vidéo pour le mobile en ajoutant le support du HD et des appels vidéo en plein écran à travers les dispositifs. Google dit qu’il va continuer à améliorer son application pour ajuster et améliorer les capacités de la webcam lors des chats. Hangouts continue à être de mieux en mieux, et est certainement devenue une application qui n’a rien à envier à des applications tierces en place depuis bien longtemps.

Amélioration du support HD pour les vidéos

En plus des améliorations fonctionnelles, Hangouts arrive aussi avec quelques nouvelles fonctionnalités amusantes dont elle peut se vanter. Il y aura bientôt une option de localisation de sorte que vous pourrez signaler avec une épingle rouge où vous êtes, ce qui sera immédiatement affiché via Google Maps dans la conversation.

Il vous sera possible d'envoyer un GIF animé dans Hangouts

Vous voulez encore plus d’amusement ? Google+ apporte une option pour les GIFs animés dans Hangouts. Vous pouvez maintenant répondre à Hangout avec des GIFs animés, parce que parfois aucun mot ne peut exprimer ce que ce peut faire un chat par exemple !

Alors que Google+ pourrait rester un réseau social calme, par rapport au bourdonnement constant de Twitter, Facebook et Instagram, le travail qu’il continue à faire sur Hangouts mérite d’être reconnu. Il est l’un des services les plus impressionnants que Google propose, et les utilisateurs sont satisfaits que le géant du Web mette constamment à jour sa plateforme.

flattr this!

» Voir la source de l´article : Google Hangouts ajoute le support des SMS, le partage de localisation, et des GIF animés