Hoax : Ces sites d’information qui vous trompent

Les sites d’information jouent-ils avec votre crédulité ?

faux sites d'informations

Alors que nous vivons à une époque où il est très facile de prendre la parole en public, la qualité de l’information se retrouve de plus en plus menacée. Les sources se multiplient abondamment alors que les thématiques restent quasiment les mêmes. En amont de cette profusion, on aurait pu croire à des traitements plus précis ou de nombreux avis divergents. Forcés de constater que la confusion prend aujourd’hui la place de la pertinence, nous sommes devenus des journalistes malgré nous, recevant des flots d’informations qu’il faut prendre soin de vérifier avant de se laisser influencer.

Une nouvelle génération de sites d’information …

Depuis quelques années, se multiplient sur la toile des sites web qui parodient l’information. Proposant une réflexion humoristique, satirique ou décalée, ils sont souvent collés à l’actualité que traite les médias populaires en y revendiquant une caricature qui peut même se jouer de la crédulité de certains lecteurs imprudents. Au fil d’une recherche ou depuis un lien partagé par un proche, on se retrouvera sur un site d’information générale ou locale, voire un site thématique ou une encyclopédie. Derrière un propos étayé habilement construit se trouvera le piège, une fausse information.

Politiciens, sportifs, célébrités, médias, et vous …
tout le monde se fait piéger

Si les titres et les contenus de ces journaux sont ubuesques, c’est au lecteur d’avoir le recul nécessaire pour démêler le vrai du faux. En entretenant la confusion par une charte graphique institutionnelle, un choix pertinent des images d’illustration, une rédaction étayée avec un style journalistique bien manié … tout porte à croire la véracité des propos. Quelquefois la curiosité vous aidera pour démasquer le vrai du faux en consultant la présentation du site, à l’instar de la zone « à propos » du site Gorafi qui mentionne : « Tous les articles relatés ici sont faux (jusqu’à preuve du contraire) et rédigés dans un but humoristique. L’utilisation de noms de personnalités ou d’entreprises est ici à but purement satirique. »

Un brouhaha qui ne cesse de s’alimenter ! Derrière l’humour, la confusion …

Avec l’accroissement exponentiel des rémunérations sur le web, il est évident que ces chasseurs de buzz ne vont pas cesser de proliférer et de vous duper pour que vous partagiez massivement leurs contenus.
Face à ce constat nous vous encourageons vivement à contrôler toutes les sources que vous trouverez sur un site après avoir vérifié la ligne éditoriale de celui-ci. Vous pouvez par exemple vérifier un sujet en interrogeant votre moteur de recherche sur les mots clés relatifs. Le nombre de résultats indexés vous donnera une idée de la quantité d’articles traitant cette thématique, alors qu’une visite plus précise des sites référencés sur la première page devrait finir de vous convaincre (sauf si eux-mêmes sont tombés dans le panneau).

Dans l’attente de compléter cet article, je vous laisse ci-dessous une liste de quelques sites parodiques qui pourraient se jouer vous.

Sites généralistes :

  • Le Gorafi
  • AFPRESQUE (compte twitter)
  • Bilboquet Magazine
  • France Foire
  • La nouvelle Observatrice
  • Le courrier des échos
  • Bayday Leaks (Tumblr)
  • Darons

Régionaux / locaux :

  • Sud ou Est
  • L’infaux qui rit (Berry)
  • La voix du morse
  • Le Sprat enchaîné
  • Le Gros Dijon (Dijon, Bourgogne)

Thèmatiques :

  • SNCFinfo (compte twitter)
  • Football France
  • Moto désinfo
  • VeuxJidéo

Encyclopédiques :

  • Désencyclopédie

Quelques sites A l’étranger :

  • The Onion (US)
  • El Batan (Algérie)
  • Nordpresse.be (Belgique)
  • Axe Du Mad (Canada)

 

Ce contenu a été rédigé en réaction à l’article sur les sites parodiques publié sur hoaxbuster.com, un site que nous vous recommandons pour éviter grand nombre de pièges sur le web !

Laisser un commentaire