Sony annonce un événement le 25 juin à Munich, mais son contenu reste un mystère

Nous sommes habitués à ce que les événements planifiés par les marques ne fassent que simplement du teasing avec une quantité minimale d’information, mais le plus souvent nous avons quelque chose à nous mettre sous la dent sur laquelle on peut nourir quelques spéculations, comme le prochain évènement Samsung nommé « Galaxy & ATIV », ou encore Huawei et son « Beauty is Worth Waiting For ». Cependant, Sony ne nous facilite pas la tâche avec son invitation à un événement qui se tiendra le 25 juin, au moins pour ceux qui ne parlent pas l’allemand.

Sony annonce un événement le 25 juin à Munich, mais son contenu reste un mystère

Alors qu’il est facile de déchiffrer le lieu – Munich – et la date, le slogan de l’invitation traduit grossièrement dit : « Voulez-vous plus ? ». Cela fait jaser que Sony va révéler un smartphone ou encore une tablette hybride avec un grand écran, et comme par hasard, un tel dispositif fait l’objet de diverses rumeurs depuis de nombreuses semaines.

Connu sous le nom de code Togari, le site spécialité dans la technologie, VR-Zone, affirme par des sources proches qu’il sera connu comme le Xperia ZU une fois dévoilé au grand public. La source du site indique également qu’il va disposer d’un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 800 cadencé à 2,3 GHz et un écran de 6,44 pouces offrant une résolution de 1080p. Tout cela semble énorme !

Alors que le Togari pourrait être un smartphone dédié à un lancement à l’international en grande pompe, il est surprenant que Sony a envoyé seulement ses invitations à des partenaires allemands, en laissant le reste des médias du monde entier à deviner ce qui se passe.
Pour cette raison, je me demande si l’événement n’est pas dédié à quelque chose qui se passera que sur place. Peut-être que Sony tiendra plusieurs conférences de presse en même temps, et d’autres invitations seront distribuées très prochainement. L’heure locale 15h00, est parfaite pour une annonce en Europe, et pas si mal d’autres comme aux États-Unis, car il sera 9h !

Je vous tiendrais bien entendu au courant si quelque chose venait à être dévoilé lors de ce mystérieux évènement !

flattr this!

» Voir la source de l´article : Sony annonce un événement le 25 juin à Munich, mais son contenu reste un mystère

Souriez, vous êtes “fliqués” par le FBI et la NSA

Le FBI et la NSA ont accès à nos informations privées sur Google, Apple, Facebook et d’autres sites massivement utilisés à travers le monde. Google aurait été le seul à résister… en vain !

obama-big-brother

@UnitedLiberty

On s’en doutait quelque peu, et voilà que la vérité éclate au grand jour ! La National Secrutity Agency (NSA) américaine et le FBI auraient directement accès aux systèmes de Google, Facebook, Apple et autres géants américains (neuf au total). C’est le journal britannique The Guardian qui a eu accès à un document top secret révélant l’information.

Cette intrusion dans la vie privée des utilisateurs des services web entrerait dans le cadre d’un programme nommé PRISM. Ceci permet à des organes officiels étatiques américains de collecter des informations relatives à l’historique de recherche, au contenu des mails, au transfert des fichiers et même aux tchats. Un véritable scandale qui secoue la société US et un comble pour Google qui s’est vu refuser la reconnaissance faciale pour ses Glass. Et pour les plus sceptiques, le quotidien a même vérifié l’authenticité du document, un ficher PowerPoint composé de 41 slides, estampillé top secret avec défense de le transmettre à des tiers. Les fournisseurs de services donnent accès à leurs serveurs, où les agences piochent les informations de leur choix, indique ce document. Ce qui signifie que les plus grands fournisseurs d’accès aux services sont complices d’une telle ignominie. Plus clairement, Google, Apple et consort utilisent le principe du Back door (la porte arrière), qui non seulement permet aux agences de consulter certaines informations limitées, mais leur donnent accès et de façon ininterrompue à l’ensemble des renseignements stockés dans leurs serveurs.

Washington Post DR

Une capture d’écran du document

Google dit avoir résisté et Apple dément

Contactées par The Guardian, les entreprises ont catégoriquement nié l’existence d’un tel accord avec la NSA. “Google est très à cheval sur la sécurité des données de ses utilisateurs”, a indiqué un porte-parole de la firme de Mountain View. “Nous fournissons des données au gourvernement en conformité avec la loi [à comprendre, toutes les lois en vigueur contre le terrorisme, ndlr]. De temps en temps, nous donnons accès au gouvernement à nos système mais il n’a jamais été question de Back Door, ni de fournir des données privées relatives à nos utilisateurs”, ajoute le géant américain dans un communiqué. Google aurait toutefois résisté aux multiples sollicitudes du FBI à vouloir récupérer les données de ses serveurs, selon le site VentureBeat. Une tentative qui n’aurait rien donné puisque le Federal Bureau of Investigation ponce-pilate. En effet, dans le cadre de programmes top secrets, la justice n’a plus son mot à dire et le FBI a carte blanche. Même son de cloche cependant chez Apple qui déclare n’avoir jamais entendu parlé du PRISM.

Ce programme a été créé sous l’administration Bush en 2007 et développé par le gouvernement de Barack Obama en décembre 2012. Ce sont des milliers, sinon des millions d’images, de messages, de sons (nous appartenant) qui ont été collectés par les services secrets américains. Nous ne savons toutefois pas si en France, de telles pratiques sont exercées par le gouvernement. Quoi qu’il en soit, la prudence reste de rigueur sur le net.

» Source de l’article

Une boîte de réception mitigée : ce que j’aime et déteste sur la nouvelle conception de Gmail

Dans le cas où vous l’auriez manqué, Google a récemment annoncé une toute nouvelle conception pour sa boîte de réception qui offre aux utilisateurs un contrôle beaucoup poussé sur les types de messages qu’ils reçoivent quotidiennement. La boîte à onglets est progressivement déployée aux utilisateurs sur les ordinateurs de bureau et les plateformes mobiles. Vous saurez que vous avez la mise à jour lorsque vous vérifierez que dans les paramètres (l’icône d’engrenage), vous voyez l’option « Configurer boîte de réception ».

En un mot, voici ce que vous obtiendrez. Après avoir cliqué sur le bouton « Configurer boîte de réception », une pop-up vous demandera de sélectionner les onglets que vous souhaitez activer. Tous les e-mails que vous avez reçus jusqu’ici seront ensuite automatiquement classés par un algorithme et placés dans l’onglet approprié pour faciliter l’accès et la lecture à l’avenir de vos e-mails.

A partir de maintenant vous avez seulement cinq onglets disponibles :

  • Principal : Regroupe les conversations et messages entre deux personnes non affichés dans les autres onglets
  • Réseaux sociaux : Messages provenant de réseaux sociaux, de sites de partage de fichiers multimédia, de sites de rencontre en ligne et autres sites Web sociaux
  • Promotions : Promotions, offres et autres messages commerciaux
  • Mises à jour : Mises à jour personnelles générées automatiquement telles que les confirmations, reçus, factures et relevés
  • Forums : Messages provenant de groupes en ligne, de forums de discussion et de listes de diffusion

Sachez que vous pouvez également choisir d’inclure vos e-mails suivis dans l’onglet principal. Avant d’activer la ségrégation, on vous montrera des exemples de votre propre contenu de la boîte de réception avec des messages qui pourraient être inclus dans ces onglets.

Avec les nouveaux onglets personnalisables, repérez immédiatement les nouveaux messages et décidez lesquels vous souhaitez lire en priorité

Vous pouvez facilement faire glisser un e-mail d’un onglet à l’autre. Vous pouvez également le configurer de sorte que les futurs e-mails provenant d’une source spécifique seront filtrés dans l’onglet souhaité.

Chaque fois que vous recevez de nouveaux e-mails, un indicateur dans chaque onglet, vous indiquera combien de nouveaux messages vous avez reçu depuis la dernière fois que vous avez parcouru l’onglet. L’indicateur de numéro à côté de la boîte de réception sur la barre latérale de gauche vous dira combien d’e-mails non lus vous avez dans l’onglet principal.

Ce qui est bon

Pour une accro du shopping en ligne, gérer la boîte de réception par onglets allège certainement le stress d’avoir à être bombardé par d’une tonne de mails « parasites » vous obligeant à chaque fois de parcourir l’ensemble de votre boîte de réception. En reconnaissant les e-mails promotionnels tout de suite, et en venant les caser dans l’onglet approprié, où ils seront en attente pour le moment, voilà de quoi vous laissez faire des achats impulsifs.

Un autre avantage d’avoir des e-mails séparés en « catégories » est d’avoir la capacité non seulement de voir les messages d’un thème précis quand bon nous semble, mais également être en mesure de supprimer massivement des e-mails après une recherche, ou encore indiquer des messages comme lus qui ne sont pas importants.
La boîte à onglets masque efficacement les messages que vous voulez ignorer au premier abord, et ainsi se débarrasser de la fatigue électronique qui peut arriver par les utilisateurs qui reçoivent un grand volume de messages par jour.

L'expérience mobile a également été revue pour s'adapter à ces catégories

Les plus sceptiques diront peut-être que cette nouvelle fonctionnalité ne reproduit que le système de filtre que beaucoup ont déjà dû mettre en œuvre, mais cette solution va s’avérer plus facile et plus rapide à mettre en place pour les utilisateurs qui préfèrent ne pas s’embêter avec les règles de configuration (je pense à mes parents) de Gmail. Ceci est une version plus simple de la fonction de filtre de Gmail, qui est conçue pour « apprendre » et s’adapter à la façon dont vous utilisez le service.

Que faut-il de plus pour que ce soit parfait ?

Malgré les avantages de ce tri, je dois admettre que cette fonctionnalité peut ne pas s’appliquer à tous les professionnels qui sont habitués à voir tous les e-mails liés au travail en un seul endroit, et surtout qui se servent réellement de la boîte de réception comme « l’onglet principal », et les filtres comme étant les « autres onglets ».

Afin de mixer les deux « versions », une bonne solution serait sans doute d’avoir un onglet distinct, dédié à vos mails professionnels, les obligeant à être constamment redirigé vers cet onglet, et ce indépendamment de son contenu.

Bien que vous pouvez glisser et déposer des e-mails d’un onglet à un autre, le fait que le « filtre » ne concerne que les e-mails à venir et non pas les anciens est un peu rageant. Si Gmail veut vraiment donner à ses utilisateurs un contrôle total sur leurs boîtes de réception, ce serait bien si une option d’affecter des anciens e-mails d’un expéditeur pouvait être incluse lors du transfert dans un onglet.

De plus, j’ai remarqué que si vous recevez un e-mail promotionnel d’un contact avec qui vous conversez régulièrement – notamment mon cas avec les partenaires – alors sachez que s’il envoie un e-mail de la promotion de tel ou tel produit, vous allez retrouver ce dernier dans l’onglet « Principale » et non « Promotions » comme on aurait pu s’y attendre. Cela signifie tout simplement qu’il y a une faille dans l’algorithme de tri supposé intelligent de Gmail.

Le verdict

Gmail a l’intention de fournir aux utilisateurs le contrôle de leur boîte de réception. Tout le monde souhaite disposer d’une boîte de réception plus organisée – et c’est vraiment la ligne de conduite que Google veut mener et j’apprécie que le géant de la recherche travaille sur Gmail afin de mettre à jour constamment l’expérience utilisateur du service.
Toutefois, cette nouvelle fonctionnalité de boîte à onglets a besoin d’être retravaillée si Google souhaite que tout le monde l’utilise, et surtout avant de peut-être l’imposer ! La façon dont fonctionne son algorithme pour classer vos e-mails peut involontairement vous laisser incapable de trouver des e-mails importants là où ils sont censés être.

La bonne nouvelle est que la fonction de boîte à onglets est toujours facultative. En effet, ce n’est en aucun obligatoire et Google n’impose pas celle-ci à tous les utilisateurs de Gmail – et heureusement. En fait, si vous voulez profiter de cette fonction de tri automatique et une interface à base d’onglets, vous devez activer cette conception par la recherche de l’option « Configurer votre boîte de réception » depuis les paramètres – icône d’engrenage.

flattr this!

» Voir la source de l´article : Une boîte de réception mitigée : ce que j’aime et déteste sur la nouvelle conception de Gmail

Sony Xperia M : découvrez le tout nouveau smartphone en photos

Alors que Sony vient de dévoiler son tout nouveau smartphone, le Xperia M, sachez que j’ai la chance de mettre la main sur ce dernier depuis hier – j’en profite pour remercier Sony pour cette rapidité de prêt ! Avant de vous le présenter en détails dans un prochain article et en vidéos, notez que le modèle reçu est qualifié de « prototype » sur sa boîte, mais tout simplement car il n’a pas été commercialisé et donc la boîte et les accessoires présents dans celle-ci ne sont pas encore disponible. En revanche, le smartphone en lui-même est bien celui que vous pourrez retrouver dans les boutiques aux alentours de 250 euros en France.

Le Xperia M en prototype sur le BlogNT

Il s’agit donc du smartphone de milieu de gamme, venant après le succès du Xperia Z, et comme vous allez le découvrir dans les photos ci-dessous, possède plusieurs similitudes de conception avec ses téléphones frères plus chers, ce qui semble être une volonté de la part de Sony afin d’harmoniser sa ligne de produits mobiles. C’est donc un article dédié au déballage avec quelques photos que je vous présente.

Le Xperia M est un smartphone de 4 pouces offrant une résolution inhabituelle de 854 x 480 pixels, et qui s’avère être un dispositif destiné au marché grand public, venant ainsi combler tous les consommateurs qui ne sont pas prêt à débourser le double voire le triple d’euros pour disposer d’un smartphone.

Le modèle reçu dispose d’une coque blanche mais il existe dans un choix de quatre couleurs – blanc, jaune, noir et violet, et du bouton d’alimentation en aluminium en premier plan aperçu sur la Xperia Tablet Z et également sur le Xperia Z, mais apporte aussi le retour d’une coque arrière incurvée et bombée vue sur les téléphones comme le Xperia T. Cette coques incurvée en bas du téléphone, épaissie légèrement celui-ci, atteignant 9.3 mm. Pour le reste, 124 x 62 mm sont les dimensions du dispositif, pour un poids de 124 grammes. Lorsque vous avez le Xperia M dans votre main, celui-ci va réellement être agréable en termes de poids et de taille.

Le Xperia M dispose d'une coque légèrement bombée en bas de la coque arrière

Sur la face avant, on retrouve une caméra frontale de 0,3 mégapixels qui va s’avérer utilisable que pour de la visioconférence mais rien de plus malheureusement.

Face avant du Xperia M

Intégré dans la coque arrière, vous retrouverez un appareil photo de 5 mégapixels avec capteur Exmor RS, et d’un zoom numérique 4x avec autofocus, offrant un enregistrement vidéo 720p, et des capacités HDR. À côté, un Flash LED permet d’améliorer les photos dans des conditions de faible éclairage. Ces derniers s’intègrent parfaitement dans la ligne de la conception globale du téléphone, rendant le tout, discret.

Face arrière du Xperia M

Face arrière du Xperia M - Haut parleur

Une fois la coque retirée, on retrouve le port pour insérer la micro-SIM ainsi que le port pour loger la carte micro-SD, dont la taille ne peut excéder 32 Go. La batterie de 1700 mAh peut également être retirée afin d’en loger une de remplacement si vous le souhaitez. Sony que celle-ci a une autonomie annoncée en conversation de 10 heures, jusqu’à 552 heures en veille, mais pour ce point j’y reviendrais bien évidemment après avoir testé quelques jours le mobile.

Il est possible d'enlever la coque du Xperia M

Sur le haut du Xperia M, vous trouverez une prise audio jack de 3,5 mm, afin que vous puissiez profiter au maximum du son offert par les technologies sonores ClearAudio+, xLOUD et 3D Surround Sound (VPT) qui sont intégrées dans le smartphone.

Tranche supérieure du Xperia M

Sur le côté gauche, on retrouve le traditionnel port micro-USB afin de relier le smartphone à votre ordinateur, ou encore à la prise murale afin de le recharger.

Tranche latérale gauche du Xperia M

Du côté droit, tous les boutons nécessaires au bon fonctionnement du dispositif sont présents : le bouton aluminium rond permet d’allumer/éteindre le dispositif, en dessous le bouton de volume et plus bas – de la même manière qu’on le retrouve sur les dispositifs Lumia – le bouton permettant de lancer automatiquement l’application Appareil Photo.

Tranche latérale droite du Xperia M

Enfin sur la tranche du dessous aucun bouton ou port.

Tranche inférieure du Xperia M

Allumez le Xperia M, et Android se lancera pour remplir la totalité de l’écran. Vous allez disposer de Android 4.1 (Jelly Bean), ainsi que la légère surcouche Sony que nous avons pu découvrir précédemment dans le test dédié au Xperia Z – et que nous verrons prochainement pour la Xperia Tablet Z.

Le Xperia M intègre Android 4.1 et la surcouche Sony

Enfin, pour en finir avec cette présentation rapide et compléter les spécifications du dispositif, ce Xperia Z intègre un processeur dual-core Snapdragon cadencé à 1 GHz, de 1 Go de RAM, de seulement 4 Go de stockage interne, qui peut heureusement être comblé par l’ajout de la micro-SD. Du côté de la connectivité, le Xperia M dispose de la 3G HSPA+, de la technologie NFC, et d’autres fonctionnalités telles que le DLNA, le GPS, une radio FM, et le Bluetooth 4.0 sont également incluses.

Pour être très honnête, le matériel dans le Sony Xperia M n’a rien de quoi s’enthousiasmer, mais c’est en quelque sorte normal pour un smartphone Android de milieu de gamme, et il ne faut pas le prendre comme un mauvais point !

Voilà pour cette découverte rapide du Xperia M ! Un test bien plus complet sera réalisé au cours des prochains jours, donc s’il y a quelque chose que vous voulez savoir n’hésitez pas à poster un commentaire en dessous de cet article.

Vous pouvez retrouver la totalité des photos de ce Xperia M depuis la galerie Google+ et/ou Facebook.

Que pensez-vous du Xperia M ? Pourrait-il être votre prochain smartphone ?

flattr this!

» Voir la source de l´article : Sony Xperia M : découvrez le tout nouveau smartphone en photos

Instagram arriverait sur Windows Phone 8 le 26 juin prochain

Voilà que l’on reparle de Instagram sur Windows Phone 8 ! Alors que personne n’en parle pour des raisons évidentes, on peut être assez confiant sur le fait que Instagram est en cours de finalisation pour un lancement sur Windows Phone. Alors que jusque-là cette envie n’était qu’une spéculation et qu’il était impossible de savoir quand nous allions pouvoir disposer de l’application sur le tout récent OS de Microsoft, aujourd’hui on vient nous glisser à l’oreille une date, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il reste possiblement peu de temps à attendre…

WPDang, un blog de ​​technologie chinois, souligne que des « sources d’information » leur ont indiqué que l’application serait lancée sur Windows Phone 8 un mercredi courant juin, avec une date provisoire le 26 juin. Dans le même temps, Nokia pourrait être le partenaire exclusif pour le lancement d’Instagram sur WP8.

Les rumeurs de voir arriver Instagram sur Windows Phone 8 ont commencé lorsqu’une publicité promotionnelle (peut-être) accidentelle de Nokia s’est retrouvée afficher l’application Instagram en septembre de l’année dernière. Bien que des retours ultérieurs aient suggéré que l’application soit peut-être seulement Vimeo, on ne peut qu’imaginer que le lancement d’un dispositif dédié à la photo avec l’application Instagram prend tout son sens pour Nokia.

En fait, Nokia n’a pas arrêté de faire allusion au fait que l’application Instagram allait arriver. L’entreprise n’a pas hésité à lancer un teaser sur Twitter comme quoi l’application était en cours de développement, et plus tard a été prise en flagrant délit sur Facebook quand un représentant Nokia a confirmé l’existence de l’application après avoir été titillé par un client curieux.

Instagram arriverait sur Windows Phone 8 le 26 juin prochain

Plus récemment, Nokia a peut-être dérapé au Portugal. Une publicité au Portugal affiche clairement le logo Instagram à l’intérieur de l’interface de Windows Phone 8, comme le relais WPCentral.

Reste maintenant à Nokia de trouver le bon moment… Serait-ce pour le lancement du pré-supposé Nokia Lumia EOS qui fuit sur la toile et qui disposerait d’un appareil photo 41 mégapixels ? Pour un lancement ce mois-ci ?

flattr this!

» Voir la source de l´article : Instagram arriverait sur Windows Phone 8 le 26 juin prochain

Le bouton Démarrer de Windows 8.1 a finalement été dévoilé sur la vidéo

Vous êtes bien tombés amis lecteurs ! Microsoft qui a été un peu avare sur les captures d’écran quand elle a présenté un certain nombre de nouvelles fonctionnalités à venir sur la mise à jour de Windows 8.1, notamment en montrant brièvement le retour du bouton Démarrer et évitant tous les détails sur la façon dont cela fonctionne visuellement, semble avoir été devancé par NetworkWorld qui, alors qu’il avait une caméra vidéo lors du salon Computex à Taipei, a réussi à filmer une vidéo du logiciel en action, rapporte The Verge.

La vidéo assez explicite en elle-même, permet de nous donner un aperçu de ce que va apporter la mise à jour et notamment sur le fait que Microsoft permet désormais de disposer d’un fond d’écran synchronisé entre le bureau et l’écran d’accueil, ainsi que du retour du bouton Démarrer qui va permettre de basculer entre la vue bureau et l’écran d’accueil d’un simple clic. La société basée à Washington a également offert un aperçu d’une vue affichant toutes les applications, qui peuvent être affichées lorsque le bouton Démarrer est activé, permettant ainsi pour l’utilisateur de trouver rapidement les applications favorites, les plus utilisées ou encore celles qu’il a ouvertes récemment.

Avec la version preview publique de Windows 8.1 qui est prévue d’être publiée le 26 juin, je suis persuadé que ce n’est pas la dernière fois que l’on entendra parler de cette mise à jour.

flattr this!

» Voir la source de l´article : Le bouton Démarrer de Windows 8.1 a finalement été dévoilé sur la vidéo

Dropbox pour Mac envisage d’importer des fichiers depuis iPhoto, et le partage de screenshots

Le stockage sur le cloud et la gestion de fichiers offerts par Dropbox ne sont plus à vanter ! Afin de toujours améliorer son service et ainsi se débarquer de la rude concurrence aujourd’hui sur ce marché, la firme vient de publier une version expérimentale pour Mac et Windows qui met l’accent sur le fait que les utilisateurs pourront transférer des images sur comptes plus facilement.

La version expérimentale est censée être un premier regard et un banc de test pour les utilisateurs désireux de tester les tous derniers développement de l’application et d’envoyer des informations de rétroaction, et pourrait à terme être adoptée dans la liste des fonctionnalités de Dropbox. Si vous voulez aider la firme, il vous suffit de vous rendre sur le forum et télécharger la toute dernière version.

Selon MacStories, cette version de Dropbox peut transférer automatiquement toutes vos captures d’écran prisent dans un dossier Captures d'écran, ou encore partager des fichiers et créer un lien public depuis le presse-papiers du système. Tout ce que vous avez à faire est d’activer la fonctionnalité dans les préférences de Dropbox. Cette fonctionnalité vous permettrait par exemple de partager beaucoup plus rapidement des captures d’écran sur Twitter et d’autres sites et services en ligne.

Nouvelles options accessibles depuis la version expérimentale de Dropbox

Le transfert des captures d'écran pourra être automatique sur Drobpox

La build expérimentale sur OS X a aussi une fonctionnalité d’importation pour iPhoto, permettant ainsi d’ajouter tous les albums et les événements iPhoto au sein d’albums Dropbox visibles sur le web. Ces derniers une fois importés, apparaîtront comme une notification dans le menu de la barre Dropbox si les photos sont téléchargées dans la bibliothèque iPhoto. En revanche, il est important de souligner que cette fonctionnalité est uniquement prise en charge sur Mac avec iPhoto 7.0 ou supérieur.

Il est possible de déplacer vers Dropbox n'importe quel fichier/dossier

Enfin, la troisième caractéristique de la bêta est un « Déplacer vers Dropbox » dans le menu contextuel qui apparaîtra « pour la plupart des fichiers ou dossiers en dehors de votre Dropbox ». Il permet essentiellement aux utilisateurs de faire un clic droit sur un fichier ou un dossier et l’envoyer à votre dossier principal Dropbox, mais sans le partager automatiquement.

De quoi faire des yeux doux aux entreprises comme aux utilisateurs ? Possible !

flattr this!

» Voir la source de l´article : Dropbox pour Mac envisage d’importer des fichiers depuis iPhoto, et le partage de screenshots

BlackBerry pourrait vendre un nouveau dispositif phare tout tactile, l’A10, pour les vacances

BlackBerry est certain qu’il peut revenir au sommet de la téléphonie mobile. Mais l’entreprise canadienne a peut-être autre chose en tête pour aller plus loin. Comme nous le savons tous, pour rester en course, une entreprise doit continuer à innover aussi rapidement que possible. Non seulement cela, mais elle doit livrer des produits parfaits qui aboutissent à une forte demande de la clientèle.

L’entreprise centrée sur la fabrication de mobiles, est selon les gens de chez CNET, en train de travailler durement sur un nouveau dispositif tout tactile – pas de clavier physique donc sur celui-ci – qui est prévu pour arriver sur le marché à temps pour les vacances et qui serait nommé « A10″.

BlackBerry pourrait vendre un nouveau dispositif phare tout tactile, l'A10, pour les vacances

Le nouveau téléphone garderait le cap de la nouvelle position prise pour le Z10, et deviendrait le smartphone phare de la société, ce qui se traduira par le fait que BlackBerry pourrait avoir des nouvelles options de mobiles, et surtout proposer des dispositifs sur une large gamme de prix. Le pré-supposé A10 serait donc le dispositif en haut de la pyramide, puis le Z10 et le Q10 se placerait en tant que mobiles de milieu de gamme, et le Q5 restera comme étant le dispositif le plus abordable de la société.

Jusqu’à présent, l’opérateur américain Sprint est annoncé comme souhaitant commercialiser l’A10, et pourrait le vendre dès qu’il sera révélé au grand public. Mais, puisque l’on retrouve aujourd’hui le Z10 et le Q10 chez divers opérateurs, il est très probable de voir le téléphone disponible chez ces derniers. « 

L’A10 est répandu pour avoir un écran Super AMOLED de 4,65 pouces et un processeur quad-core Qualcomm cadencé à 1,5 GHz, selon le site CrackBerry passionné de BlackBerry.

Nous savions que BlackBerry avait quelque chose dans sa manche depuis une récente entrevue avec CNET, au cours de laquelle le PDG de la société, Thurston Heins, a déclaré : « il y a un nouveau produit, je suis excité, mais je ne peux pas vraiment partager d’informations sur celui-ci ».

Quel allumeur … mais au moins maintenant nous savons ce qu’il voulait (probablement) parler.

flattr this!

» Voir la source de l´article : BlackBerry pourrait vendre un nouveau dispositif phare tout tactile, l’A10, pour les vacances

4G Bouygues Telecom : l’opérateur passe à la vitesse supérieure

Rien ne sert de courir, dit-on ? Parti après ses concurrents Orange et SFR qui se livrent bataille depuis des mois sur la 4G en couvrant tour à tour diverses grandes villes françaises, Bouygues Telecom ne couvrait qu’une dizaine de villes le mois dernier. Aujourd’hui, le troisième opérateur hexagonal annonce la couverture d’une centaine de villes en 4G Bouygues Telecom d’ici le 1er octobre 2013.

4G Bouygues Telecom

Les dernières prévisions d’Orange comme de SFR s’appuient sur des chiffres globalement similaires. Le premier, comme il l’annonçait le mois dernier, prévoit de couvrir 50 villes pour le mois de septembre 2013 ; de son côté, SFR mise sur 55 villes couvertes d’ici la fin de l’année. Bouygues Telecom voit plus grand, puisque l’opérateur assure qu’il couvrira plus de 100 villes françaises en 4G au 1er octobre prochain grâce notamment à la possibilité qu’il a de diffuser du signal 4G sur la bande de fréquence des 1 800 MHz.

Nous avons la conviction que la 4G se démocratisera seulement s’il existe une couverture suffisamment étendue pour en profiter : cela n’aurait pas de sens de promouvoir des usages en mobilité tout en n’offrant qu’une couverture très restreinte à ses utilisateurs. Ce que nous voulons marquer aujourd’hui à Strasbourg, c’est le point de départ de notre déploiement national“, indique Richard Viel, le directeur général délégué et directeur des opérations commerciales chez Bouygues Telecom. Une annonce intervenue à l’occasion de l’ouverture commerciale de la 4G Bouygues à Strasbourg, qui vient s’ajouter à Vanves, Malakoff, Issy-les-Moulineaux, Lille, Douai, Bayonne, Anglet, Toulouse, Lyon, Lens et Biarritz.

Bouygues Telecom a choisi une stratégie à l’opposé de ses compétiteurs, lesquels annoncent des ouvertures d’antennes 4G dans certaines grandes villes (dont Paris, en réalité relié dans le quartier de l’Opéra par Orange, et La Défense chez SFR) à grand renfort de publicité, mais au compte-gouttes. Parti modestement avec une poignée de cités dotées de la 4G, le 3e opérateur du marché préfère frapper fort grâce à un lancement simultané dans 100 villes, soit le double de ses concurrents. D’ailleurs, vous pouvez découvrir quelques usages 4G de Bouygues Telecom en vous rendant ici.

Quelle est la méthode Bouygues ?

Rappelons que pour le moment, Bouygues reste encore modeste sur le terrain des offres 4G, lui qui laissait entendre il y a quelques semaines qu’il fallait trouver un juste milieu entre tarifs bradés, et surcoût démesuré. Il propose ainsi deux séries limitées avec 4G accessible dès aujourd’hui dans les villes équipées, mais laisse pour le moment planer le doute quant à l’éventuel lancement de formules 4G pérennes à l’automne. Pour le moment, Bouygues s’est aligné sur les tarifs de ses concurrents en proposant un premier tarif dès 29,99 € par mois (sans mobile, avec 2 Go de data et engagement de 12 mois) et un second dès 44,99 € avec 5 Go d’Internet.

En termes concrets, la stratégie de Bouygues repose sur des antennes quelque peu différentes des autres opérateurs. Le numéro trois français s’est en effet vu autoriser le refarming de ses antennes 2G à la fois par l’Etat et par l’autorité de régulation des télécoms, l’ARCEP, sur la bande de fréquence 1800 MHz, jusqu’alors dédiée au réseau GSM (2G). Ces antennes, qui continueront à fournir un réseau 2G aux habitants, permettent à Bouygues de gagner un temps précieux dans ce qui reste une course à la 4G, mais aussi à la rentabilité, que ce soit du côté des antennes ou de celui des abonnements.

main-headerUne réserve toutefois : on parle à ce jour de 40 % de la population couverte par Bouygues au 1er octobre, contre environ 33 % des français couverts par Orange comme SFR, pour un nombre inférieur de cités concernées. Reste donc à attendre la liste précise des (grandes ou moins grandes) villes qui bénéficieront de la 4G  Bouygues Télécom lorsque les premiers jours de l’automne arriveront. On aimerait que les opérateurs parlent de couverture non pas en terme de population mais de zone géographique en indiquant quelle proportion du territoire est couvert. En effet, puisque la mobilité est lié au mouvement, compter la couverture en terme de densité de population n’a pas vraiment de valeur réelle si ce n’est pour afficher un chiffre plus important plus rapidement.

A ce propos, vous pouvez connaître les antennes disponibles pour chaque opérateur et pour chaque réseau (2G, 3G, 4G) grâce au site Antennes Mobiles qui propose une carte interactive de la France avec ces informations. N’hésitez pas à vous rendre sur ce site pour voir si la zone où vous vivez est couverte et où sont les antennes. Voici à titre d’exemple ce que ça donne pour la 4G à Paris et ses environs :

Capture d’écran 2013-06-06 à 16.22.12

 

» Source de l’article

Mise à jour Galaxy S4 : enregistrement vidéo HDR et application sur la carte SD

C’est pratiquement officiel, en ce moment même, Samsung serait en train de déployer une mise à jour à destination du Galaxy S4 (GT-9505), qui serait déjà apparue dans quelques pays du monde, dont notre voisin l’Allemagne.

android samsung galaxy s4 app2sd applications carte sd 00

Dans un premier temps, il semblerait que Samsung ait réussi à réduire la taille du système de quelques mégaoctets (~ 80 mo), qui passe de 9,15 Go à 9,23 Go d’espace. En plus de cela, on peut également souligner deux (ré)intégrations majeures : le retour du déplacement des applications sur la carte SD et la possibilité de réaliser des enregistrements vidéo en HDR (High Dynamic Range).

Toujours basée sur Android 4.2.2, voici les différentes nouveautés liées à cette mise à jour :

  • mise à jour de l’application Caméra
  • l’effet violet lors du défilement a été corrigé
  • ajout d’un bouton rapide pour la pause intelligente (Smart Pause)
  • ajout du déplacement des applications vers la carte SD (App2SD)
  • la barre de notifications est désormais semi-transparente
  • ajout de nouvelles icônes dans les réglages
  • ajout d’une sécurité au démarrage (disponible dans ‘à propos du téléphone”)
  • augmentation de la lisibilité (disponible dans “affichage”)

La mise à jour pour la version GT-9505 fait une taille de 365,67 Mo et sera très bientôt disponible sur Kies. La mise à jour du Galaxy S4 GT-9500 suivra dans les prochains jours. Pour le moment, son prédécesseur, le Galaxy S3, ne bénéficie encore d’aucune date de mise à jour précise vers Android Jelly Bean 4.2.

» Source de l’article

Premières impressions concernant Android Studio

Lors de la keynote d’ouverture de la Google I/O 2013, Hugo Barra a annoncé que Google travaille sur un nouvel environnement de développement intégré (IDE) pour le développement d’applications Android nommé Android Studio. Basé sur la version open source du déjà populaire IntelliJ, Android Studio vise à résoudre certaines des difficultés que les développeurs Android rencontrent lorsqu’ils développent des applications.

Premières impressions concernant Android Studio

En plus de toutes les fonctionnalités sophistiquées telles que la complétion et l’analyse de code, le re-factoring spécifique au code source d’Android, le nouvel IDE inclut un visualiseur de mise en page intégré. Il s’agit là d’un gros bonus pour les développeurs d’applications pour un couple de raisons très importantes.

D’abord si vous avez déjà développé des applications pour Android, vous n’êtes pas s’en savoir que produire une interface utilisateur pour une application peut être compliqué. Bien que l’ajout des différents composants d’une interface est relativement simple, produire une interface facile à utiliser et intuitive va s’avérer être complexe. En ajoutant de nouveaux outils dédiés à la conception, y compris un mode de prévisualisation, Google tente de faciliter ce travail.
Souvent, la différence entre une bonne et une mauvaise application peut tout simplement être liée à la conception de l’interface utilisateur, quel que soit le niveau ou l’exhaustivité des fonctionnalités. En apportant une prévisualisation en live, vous allez disposer du reflet des modifications apportées dans le fichier de configuration XML. Dès qu’un nouvel élément est ajouté, il apparaît dans l’aperçu, sans la nécessité de réactualiser manuellement le rendu.

La deuxième raison pour laquelle la fenêtre de prévisualisation est importante, c’est qu’elle permet aux développeurs de voir simultanément comment l’application fonctionne à travers une gamme d’appareils. En effet, vous allez disposer d’une prévisualisation pour tous les périphériques virtuels actuellement définis.
Cela signifie que l’interface utilisateur actuelle peut être prévisualisée simultanément sur les téléphones et tablettes (en mode paysage ou portrait). Ce qui peut être un défi de taille, aujourd’hui devient un énorme avantage pour les développeurs que de s’assurer que l’application a été optimisée sur un smartphone de 3,5 pouces, un autre de 5 pouces ou encore une tablette.

Le mode de prévisualisation s'étend également aux traductions

Ce mode de prévisualisation s’étend également aux traductions. L’IDE intègre des fonctionnalités permettant de créer des applications multi-langues. L’IDE est capable de modifier le code à la volée, et ainsi afficher la chaîne réelle dans l’éditeur plutôt que celle se trouvant dans le code source. De même, la prévisualisation peut être configurée pour afficher toutes les langues prisent en charge ce qui signifie que la vérification de la conception en fonction des différentes langues devient beaucoup plus facile. Par exemple, si la taille des caractères d’un label français peut parfaitement coller à votre conception, ce même mot en espagnol peut être rogné. Ceci peut être facilement repéré dans le mode de prévisualisation.

Le nouvel IDE est disponible pour Windows, OS X et Linux. Pour exécuter Android Studio afin de créer des applications Android, vous devez installer le kit de développement Java qui peut être téléchargé à partir du site Web d’Oracle. Google travaille toujours sur l’IDE et au moment où il est considéré comme étant seulement une version preview, mais il vaut la peine d’être téléchargé et de jeter un œil à ce dernier.

Google veut vous faciliter la vie alors pourquoi s’en priver ?

flattr this!

» Voir la source de l´article : Premières impressions concernant Android Studio